Charge policière & Tensions aggravées

17/02/2011 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Ce matin, j'ai été réveillé très tôt par le coup de fil d'un des employé du magasin qui m'informait qu'apparemment le bus ne pouvait pas venir les chercher. En effet les employés que nous faisons venir d'Inde, du Pakistan, du Népal, d'Indonésie, du Sri Lanka etc. sont logés par nos soins et un service de transport fait la navette entre leur logement et le magasin.Plusieurs coups de fil plus tard, il apparaît que la police aurait finalement chargé au rond-point de la perle. Du coup absolument tous les accès à Manama sont bloqués pour éviter l'afflux d'opposants supplémentaires et notre magasin étant assez proche du rond-point, nous ne pouvons y accéder. Nous nous sommes donc partagé le travail pour appeler les managers et leur dire de rester chez eux pour le moment, il est assez improbable que nous puissions ouvrir le magasin aujourd'hui :(
Ce qui était hier encore un genre de pique-nique géant d'opposant au régime, avec comme je vous le disais, des femmes, des enfants, des vieillards s'est apparemment transformé ce matin en véritable chaos. La police aurait chargé de manière extrêmement musclé et sans semonce vers 3h30 du matin faisant un nombre élevé de blessés et tuant au minimum 2 des protestataires. Nous suivons ce qui se passe sur CNN, pour l'instant la télé locale n'a pas commenté.
Ceci dit, il ne faut pas être devin pour comprendre qu'on va entrer dans un mouvement extrêmement dur et avec deux morts de plus, la colère des manifestants va probablement conduire ces derniers à des actes dont il n'était nullement question hier. De même, la fin de la crise semble s'éloigner car l'opposition qui était prête à dialoguer hier, va inévitablement durcir très fortement ses positions et la marge de négociation s'est envolée d'un coup. Tous les témoins sont terriblement choqués de la "rage" (ce sont leurs mots) avec laquelle la police à chargé le campement endormi. Gaz lacrymogènes, balles en caoutchouc et un genre de chevrotine légère (pellet bullet en anglais, je n'ai pas trouvé de traduction correcte) ont été utilisés assez brutalement causant un véritable chaos sur place et quelques moments plus tard aux urgences de l'hôpital de Salmaniya tout proche.

Pour l'instant, nous ne sommes toujours pas menacés, nous devons juste, comme toujours, éviter les zones d'affrontement. J'espère que les choses vont se calmer. Demain c'est vendredi, jour de grande prière. Espérons que les religieux appelleront au calme durant leur prèche car je crains que la sortie des mosquées ne se passe pas vraiment dans le calme.

Vous trouverez plus d'infos ici (en anglais) : http://www.cnn.com/2011/WORLD/meast/02/16/bahrain.protests/index.html?hpt=T2
Il y a quelques vidéos et pas mal de photos.
Au fur et à mesure que les nouvelles arrivent je vous tiens au courant. Ne vous inquiétez toutefois pas, nous sommes vigilants, mais calmes et sereins. La bise et bonne journée en France...

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.