Fraternisation & Lendemains joyeux

21/02/2011 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Coucou me revoilà !

Bon je lambine un peu du clavier là non mais sérieux ! Désolé de vous laisser sans nouvelles mais forcément ces derniers jours je suis un peu occupé :p
Alors commençons parce qui vous inquiète tous, infiniment plus que ma petite vie : "les évènements". Ben oui il faut bien donner un nom à ce qui se passe ! Forcément quand tu rencontres des gens, ils te demandent :
"Alors ?"
"Heu alors quoi ?"
"Ben vous en pensez quoi vous ?"
"Heu de quoi ?"
"Ben tout ça... ce qui se passe... les évènements quoi"
Mais où va se nicher la pudeur parfois ! Et donc chacun d'y aller de son petit pronostic sur ce qui va se passer dans les jours qui viennent, certifiant son hypothèse personnelle comme la plus probable (ben tiens !). De mon petit bout de lorgnette, prédire ce qui va se passer revient à prédire où est l'extrémité du spaghetti qu'on est en train d'aspirer depuis un plat plein à ras bord :p Bien malin qui peut dire ce qui va se passer hein... Alors on va se concentrer sur ce qui s'est déjà passé... Ça me semble plus facile... d'autant que les spaghettis, moi je les coupe en général, ou alors je les mange à l'italienne, cuiller et fourchette parce que d'expérience la belle et le clochard c'est que dans les films et le spaghetti aspiré, loin de m'offrir un moment romantique, me garantit plutôt un tête à tête forcé avec kadeuzère, vanichokssiakssion et consort, rapport à l'½uvre impressionniste réalisée au choix sur le haut de ma chemise ou ma cravate par la sauce dudit spaghetti. Donc que ce soit clair, je n'aspire pas !

Comme vous l'avez tous entendu à la télé, à la radio ou pour les courageux, lu sur un vrai journal en papier-qui-tache-les-doigts-si-tu-les-mouille-pour-tourner-les-pages, le prince héritier a ordonné le retrait de l'armée et son retour en casernes. Du coup en rentrant à la maison samedi je me suis fait doubler par une colonne de blindés... ça fait tout drôle  :D
La police de son côté à reçu l'ordre de laisser les manifestants défiler tout en mettant quelques conditions de sécurité du type, pas d'armes, pas de feu, etc... Je dois d'ailleurs dire que malgré les affrontements violents et les manifestations nombreuses, il n'y a eu aucune déprédation de l'espace public ou privé. En France, même la manifestation du club des frustrés de la pêche à la palourde des Landes du Nord finit en saccage de préfecture. Ici rien. Pas une seule vitrine brisée, pas une voiture abimée par les manifestant. Impressionnant !

Une fois les forces de l'ordre parties ou retirées à l'écart, les opposants ont donc repris le chemin du rond-point de la perle et ont réinstallé leur campement. Trois manifestation ont convergé pacifiquement vers ce dernier. Les syndicats ont appelé à une grève générale à durée indéterminée. En milieu d'après-midi, on a pu apercevoir de la fumée qui formait un gros nuage au-dessus de l'île de Sitra, à l'est de Manama. Comme les deux dernières victimes des affrontements venaient de ce districts nous étions bien sûr un peu inquiets d'éventuels dérapages. La boîte à rumeur s'est mise en route, relayée par une tripotée de femmes expatriées dont l'hystérie est inversement proportionnelle à leur niveau d'information sur la situation. Comme ici le téléphone est arabe pour de vrai quand elle ne le sont pas pour deux sous, le fait "il y a de la fumée au-dessus de Sitra" devient en quelques coups de fil entre des Sue Ellen aussi candides que dés½uvrées "Ils les ont tous égorgés et ils font brûler les corps"...
En même temps, hormis leur mari qui travaille tout le temps et leur jardinier dont l'anglais se limite à "Yes madam", leurs copines sont les seules sources d'information. Les idées, c'est comme les populations des vallées perdues dans la montagne, la consanguinité ne leur fait pas que du bien ! au moins nous avons la chance de côtoyer des locaux dans notre travail, de discuter chaque jour avec eux et d'avoir leur point de vue, leurs infos etc.
Bref, comme dit, les manifestants reviennent vers le rond-point de la perle qui je vous le rappelle est à 500m de mon magasin !
Du coup c'est la débandade ! Moi je suis tranquillement en train de faire ma visite chez un de mes concurrents, celui chez qui le positif est de retour, quand je reçois un coup de fil d'un membre de mon équipe qui m'annonce 5000 manifestants. Il s'est trouvé pris dans le flot mais a fait bondir sa Toyota Cressida pour arriver au magasin au péril de sa vie... Soupir... C'est le même qui manque de faire une syncope chaque fois que je l'appelle et qui quand il a fait une c...nnerie préfère me glisser un mot dans la boite aux lettres ou m'envoyer un mail de sa maison que de venir me le dire. Pour dire que sa vaillance ne fait aucun doute à mes yeux et je crois plutôt qu'il se prend pour le Cid (Acte IV, scène 3 pour les puristes !) "Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort, Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port". Comme c'est un indien marseillais t'en rajoutes 2000 et tu as le compte. Du coup toutes les boutiques du mall ont fermé et les gens sont rentrés chez eux alors qu'il n'y avait absolument aucun risque... Va comprendre Charles ! Bref donc nous voilà revenus à la situation d'avant-hier sauf qu'entre les deux, il y a eu des morts et des blessés supplémentaires et quelques actions que les uns et les autres vont avoir, hélas,du mal à se pardonner.

Samedi soir je suis rentré chez moi comme d'habitude vers 20 heures et un de mes copains bahreïnis m'a appelé pour me faire entendre l'ambiance depuis le rond-point. J'ai eu envie de voir comment c'était en vrai. Après avoir vérifié Facebook, les blogs et les infos, je me suis habillé en mode discret (enfin autant que ma morphologie me le permet !) et je suis allé sur place.
Là je vois déjà ma mère me menacer de tous les châtiments possibles et imaginables pour n'avoir pas tenu ma promesse d'être prudent. Alors entendons-nous bien, je n'ai absolument pas l'âme d'un baroudeur. Contrairement à Indianna Jones, je manie très mal le lasso, transpire sous les chapeaux et ne rentre plus depuis belle lurette dans un vieux jeans taille 42. De plus je n'ai nulle envie de passer toutes mes années de purgatoire à m'en vouloir d'être mort bêtement pour n'avoir pas fait attention. Donc je me suis bien assuré que c'était "safe & secure" avant d'aller voir. Bon déjà il faut se garer à perpette parce que le soir c'est bondé comme le dernier bar à la mode près des champs-élysées. Donc après une petite marche, j'accède enfin... C'est vrai qu'il y a une atmosphère vraiment particulière ! Barbecues, thé, café, sheeshas, pâtisseries tout est là. Un local me saute dessus et me donne l'accolade avant de me traîner vers une table pour m'offrir un thé plutôt délicieux je dois dire. Là il me remercie "d'être venu les soutenir"... Mmmmmhhh difficile de doucher son enthousiasme donc j'ai juste eu un petit rire gêné histoire quand même qu'il m'imagine pas monter à la tribune pour haranguer la foule hein... des fois que.... On échange nos prénoms, il me présente deux de ses potes et on est presque frères au bout de cinq minutes, même si je doute fort que nos parents soient d'accord mais bon...
Il y a beaucoup de journalistes et je passe un peu mon temps à éviter les caméras et appareils photos. Nous avons déjà été très très fortement sollicités de toute part (radios, quotidiens, hebdos etc...) via les blogs ou les différents réseaux d'expatriés. Faisant un métier public, il est hors de question que je prenne des positions politiques, quelles qu'elle soient qui pourraient être malencontreusement associées à mon entreprise. Donc en ce qui me concerne, c'est silence radio. Je me contente de les aiguiller lorsqu'ils ont des questions précises sur la vie locale. Ça et là quelques slogans contre les Al Khalifa, la famille régnante, mais beaucoup de slogans intelligents, en arabe comme en anglais. Mon préféré : "Ni chiites, ni sunnites, tous bahreïnis" : moi j'aime bien l'esprit... Pourvu qu'il dure ! Ceci étant, après un quart d'heure de bain de foule, je suis un peu saturé. Trop de monde, de brouhaha, de petits groupes partout. Je n'ai pas réussi à retrouver mon copain qui a probablement oublié de recharger son téléphone  >_> Il est vrai que l'émotion est contagieuse et même si leur enthousiasme m'a touché, leur joie n'est pas la mienne et je me sens assez vite pas à ma place. Non pas parce qu'on me le fait sentir, bien au contraire, mais plutôt parce que j'ai l'impression d'être un de ces types ridicules qui essayent toujours de montrer leur tête à la caméra derrière la vedette qu'on interviewe. Je dois probablement avoir le même sourire benêt en plus à force de leur montrer comme je suis content avec eux ! ^^ Je prends donc congé de mes nouveaux "amis" qui me font promettre qu'on se reverra mais comme on n'a échangé ni noms, ni numéros de téléphone, je ne suis pas sûr de retrouver Hussein et Ali de Karbabad pour aller fumer la sheesha un de ces quatre :D

Bon je suis venu, j'ai vu, on rentre ? Comme la voiture et à perpette, oui je me suis garé à environ 400 mètres, mais tout le monde sait que la voiture recule de 100 mètres toutes les dix minutes que tu es resté debout à papoter. Donc là elle est vraiment super loin !

Hier dimanche, la grève générale a été officiellement levée, l'opposition ayant obtenu la liberté de manifester pacifiquement et l'ouverture de négociations. La vie reprend donc son cours doucement tandis que les manifestants se relayent toujours sur le rond-point. Le commerce qui a beaucoup souffert reprend doucement des couleurs et les femmes expats hystériques reprennent leur critique appliquée du prof de l'atelier macramé faute de mieux. Demain une grande manif est prévue en début d'après midi (c'est celle qui avait été annulée avant-hier). Elle part de notre magasin... (chic alors) et va au rond-point de la perle (oui oui 500 mètres... ici ils n'ont pas l'habitude de marcher donc les manifs qui traversent toute l'île à pieds... C'est pas demain la veille hein :D). a priori la police à pour mot d'ordre de laisser faire. On verra bien ! L'autre inquiétude concerne le grand prix de F1 qui va probablement être reporté (annulé ?). Là aussi beaucoup de rumeurs. Ecclestone, membre éminent de l'organisation doit prendre position mercredi et à priori c'est eux qui donneront le ton.
L'annulation serait un coup dur pour beaucoup de commerçants, restaurateurs et hôteliers pour qui les touristes entraînés dans le sillage de l'épreuve sportive, sans compter les écuries et tout leur staff, sont une manne indispensable en ces temps de fin de crise molle.

Bon du coup ça veut dire que demain je vais avoir du neuf à raconter. Ah si quand même, un couple d'amis à été "évacué" par son entreprise su Dubaï "en attendant que ça passe"... J'ai beaucoup ri... Eux aussi d'ailleurs. Du coup ils s'offrent une visite à Dubaï en famille aux frais de la princesse... Tout va bien :p
Je leur fais une grosse bise ainsi qu'à vous tous...

 

A demain sans doute...

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par dobble K
le 22/02/2011 à 12:06:56
coucou l'olive
hier ils ont annoncé, que le grand prix aurait ete annulé...On verra ces prochains jours comment ca se concretise. On s'inquiete un peu pour notre voyage, surtout que ton recit est bien plus pacifique que ce qu'on entend dans les medias en france. Amna Renee et yasmina etaient chez moi le weekend dernier (anniv oblige). Elles te font de grosses bises, et nous aussi du coup.
bisouilles
dobbleK
Par Olivier KRAFT
le 22/02/2011 à 18:14:59
Salut la double Kellog's :D

Je te confirme que le grand prix est annulé. La raison principale est politique... Pas très facile d'animer un évènement festif en plein milieu d'une contestation populaire !
Pour ce qui est de votre venue, certains de mes amis ont de la visite en ce moment et ils avaient l'air ravis. Je pense sincèrement que si la situation reste telle quelle, il n'y a pas de problème. Si cela devait évoluer négativement on en reparle. De toutes façons on peut pas annuler j'ai prévu un tas de bonnes bouffes :p

Besos

Laisser un commentaire

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.