Grande Classe & Retour à la Réalité

31/12/2011 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Coucou tout le monde !

Bon ben c'est reparti... J'ai repris le boulot ce matin.
Cette semaine est passée à une vitesse supersonique !
Nous avons fêté noël le 24 à midi puisque Jérémy travaillait le soir ainsi que le 25 et le 26.
Les jours suivants, Virginie et les enfants se sont relayés pour que nous puissions passer un maximum de temps ensemble.
Mardi soir, dîner chinois avec toute la famille plus mon oncle et ma tante. Nous avons passé une excellente soirée tous ensemble et très bien mangé de surcroît, ce qui ne gâche rien :p
Mercredi c'était déjà le dernier jour :(
Pas revu Jérémy qui bossait toute la journée, mais Fanny et Virginie sont venues pour un café klatch avant le départ.
Petit dîner avec les parents et dodo tôt pour cause de réveil à 4h15 du matin.
En effet, il y a deux heures de route pour Francfort, du moins en théorie car les autoroutes allemandes sont perpétuellement en travaux. Du fait des réductions de voies, d'interminables bouchons peuvent se former sans que personne ne sache vraiment pourquoi et on perd facilement 30 minutes sur un trajet de deux heures. N'étant pas précisément un grand sprinter, je déteste être à la bourre et prends toujours une sécurité suffisante pour ne pas être dans le stress. D'autant qu'il fallait encore rendre la voiture, s'assurer que la surcharge de bagage passerait etc.
Suis arrivé sans encombre à l'aéroport après une pause café et une pause pipi (la seconde étant la conséquence de la première :D). En revanche j'ai raté la dernière station essence qui se trouvait à plus de 30 kilomètres de l'aéroport et j'ai donc rendu la voiture sans faire le plein, ce qui va probablement me coûter un bras. Ayant une longue expérience des restitutions de voitures de location dans les aéroports français, je suis très agréablement surpris par le service d'Europcar à Francfort. Sitôt garé, un préposé vient vers moi me demande si j'ai fait bon voyage, procède aux vérifications d'usage du véhicule et en trois minutes me remercie. Même pas un papier à signer, rien !
Arrivée au comptoir Gulfair pour embarquer, mauvaise nouvelle : l'avion est surbooké, donc plein à ras-bord et mon petit caprice consistant à demander que le siège à côté du mien soit laissé libre ne pourra donc être satisfait. La file d'attente est composée en majorité de touristes qui vont transiter par Bahreïn pour rejoindre leur destination finale en Asie, je vais donc passer 6 heures collé (et quand je dis collé, vu l'espace dans l'A330, c'est au sens propre !) à un type qui rêve des quartiers chauds de Bangkok... Choueeette !
Du coup je demande combien coûterait un surclassement de dernière minute. Elle m'annonce le supplément pour la classe Business et First. Pour cette dernière, j'ai cru qu'elle voulait me vendre un avion, mais non c'est bien le prix ô_Ô.
Nous discutons quelques instants puis je décide d'opter pour la business. Dans cette classe, l'espace est tout de même moins rationné, les sièges plus confortables et même si je me cogne des petits extras, il y a des petits extras. L'hôtesse compatissant à ma supposée claustrophobie me confie que la business class étant elle-même bien chargée, elle va me mettre en First pour le même prix o/ Mes yeux de Chat Potté et l'esprit de noël font décidément des miracles ! Du coup j'ai droit au comptoir spécial pour embarquer, on me donne une invitation pour la "First class lounge", c'est à dire la salle d'attente des premières classes. La salle d'attente classique, c'est un espace rempli de chaises attachées par quatre et ordonnées de manière plus ou moins logique dans lesquelles les passagers poireautent qui avec son bouquin, qui avec son baladeur pour son smartphone. La "lounge", ça n'a rien à voir... Je pousse la porte d'un monde jusqu'alors inconnu. Un monde où "a priori" tu es pété de thunes vu comme le personnel en charge de l'endroit te regarde avec déférence, un monde avec de la moquette épaisse, des fauteuils confortables, des buffets de petit déjeuner avec des fruits, des viennoiseries, une machine à café qui fait le latte ou le cappuccino mieux que Starbucks, des sanitaires avec douche, toilettes etc... d'une propreté digne d'un palace, des espaces de travail avec ordinateurs, internet, des journaux dans six ou sept langues à disposition... Pfiouuuu, ça le fait !
Ensuite vient l'embarquement à proprement parler. En first, tu embarques en premier et il y a même une porte de l'avion rien que pour toi. La passerelle se divise en deux, un accès pour la classe éco (celle que je prends d'habitude quoi ^^) et une pour la First et la business.
Là tu découvres ton siège, qui ressemble à un cocon, pas de voisin immédiat, un grand écran télé en vis-à-vis, plein de place à côté pour tes affaires. A peine assis, l'hôtesse vient se présenter nommément et t'indiquer qu'elle subviendra à tes besoins pendant le vol et te propose en attendant le décollage une orange pressée, une coupe de champagne ou une autre boisson rafraîchissante. Je sens que ça va être bien !
En first on n'a pas droit à la petite couverture polaire distribuée en classe éco mais à une couette. On nous distribue ensuite à chacun une tablette grâce à laquelle nous pourrons visionner un film, jouer à des jeux vidéos etc... On me remet aussi une jolie trousse de toilette contenant des chaussettes réalisées dans un mélange que je soupçonne de contenir de la soie tant le tissage est doux et chaud à la fois. La trousse contient aussi un loup pour se protéger de la lumière pendant le sommeil et divers produits cosmétiques.
Ensuite un serveur vient me donner la carte du repas. Oui oui vous avez bien lu, la carte du repas. En classe éco, mes compagnons de voyage moins chanceux auront le choix entre un plat au poulet ou végétarien, quand moi je vais pouvoir hésiter entre un assortiment de Mezze Arabes, une salade du jardin ou une soupe à la tomate et à la crème en entrée, pour le plat principal, mon choix devra s'exercer sur un filet de boeuf avec son jus accompagné de pomme de terre et choux rouges, ou un trio de poisson sauce au raifort avec son mélange de légumes, sinon une aiguillette de poulet farcie au riz biryani et accompagné de légumes grillés ou enfin un poivron farci aux légumes accompagné de riz. Un chariot de desserts fermera la marche avec assortiment de fromages, divers gâteaux (chocolat, noisette), crumble aux pommes ou fruits frais tandis qu'en boisson j'ai un choix assez conséquent de vins. Bon y a pas à dire c'est la classe ! Tout ceci est servi sur une petite nappe, avec de vrais couverts, une vraie serviette, de vrais verres et pour un peu on se croirait au restaurant. Le siège cocon quant à lui se règle dans tous les sens et bascule en position relax, dossier allongé, jambes relevées. De fait ma jambe qui avait un peu souffert à l'aller (et me l'avait fait payer toute la semaine :(  !!) n'a pas vu passer le voyage. Malgré les presque 6 heures de vol, je suis arrivé presque moins crevé qu'après un Bahreïn - Dubaï qui ne dure qu'une heure !!! Bref ce petit moment de "Vis ma vie" épisode "Je suis blindé" fut fort agréable mais il faut revenir à ma réalité, qui, bien que déjà privilégiée, est quand même assez loin de tout ça !

Pour commencer, arrivé à l'aéroport, mon téléphone ne fonctionne pas. Ma ligne est coupée. En fait, elle l'est depuis mon départ puisque je ne pouvais pas appeler ni recevoir d'appel depuis mon arrivée en Allemagne. Comme c'est une ligne qui appartient à ma compagnie, je ne sais pas quel est le problème mais le chauffeur qui vient me chercher attend mon feu vert pour venir... Je dois donc acheter une carte de téléphone pour pouvoir l'appeler.... Super :D
De retour à la maison, déballage de valise, rangement des 5 kilos de charcuteries alsaciennes rapportées sous vide pour mon stock perso et pour gâter mes amis gourmets, les braedele de maman, le linge sale etc... C'est bon de se retrouver chez soi même s'il fait un peu frais dans la maison.
La journée de vendredi sera consacrée au rangement du bazar du retour, à la lecture des tonnes d'e-mails en attente, à une rapide inspection du jardin mais surtout à de longues siestes, pourtant précédées d'une grasse mat. épique :D
Ce matin, reprise du travail, bonne surprise, la voiture ne démarre pas ! Apparemment, la ceinture de sécurité s'est bêtement coincée dans la portière quand je l'ai claquée et la condamnation centralisée s'est verrouillée malgré tout. Néanmoins, le plafonnier a dû rester allumé toute la semaine vidant inexorablement la batterie ! Pas de bol... Ce soir c'est le réveillon, demain je suis invité à boire le café chez des amis... Il me faut ma voiture ! Je vais donc mettre la pression sur la boîte de location pour qu'ils règlent le problème dans la journée.
Bon comme quoi le retour à la réalité c'est pas toujours facile !

 

Quoiqu'il en soit, je vous souhaite un fabuleux réveillon à tous, commencez bien l'année, soyez raisonnables si vous devez conduire et passez un excellente soirée...

La bise

 

Olivier

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Abdel
le 01/01/2012 à 22:40:29
Salut Olivier,
ta fin d'année fut fracassante avec en point d'orgue un reclassement en classe nabab. Congratulations. Un moment dans la vie de lady gaga, la robe en viande en moins. Mon petit doigt me dit que tu n'as pas regretté les accoudoirs aux échancrures à 60° façon art déco de la classe éco... Un must de la loi de Murphy pourtant l'accoudoir bloqué.
Bonne année.
Abdel
Par Virginie
le 01/01/2012 à 23:14:51
Salut poupoune, ici poulette... Ravie que ton retour ce soit passé comme dans un rêve, je précise bien encore une fois, un rêve car ne t'habitues pas trop à la First car pas de bol l'Eco est plus dans le style familial il va donc falloir définitivement attendre que je remporte la cagnote de l'euro millions bonn j'ai raté les 46 de cette semaine mais c'est pas grave je vise les 58 millions d'euros de la semaine prochaine et si ça marche (sur un malentendu, on ne sait jamais) t'auras des "First" jusqu'à la fin de ta life...
Ciao Vivi
Par caprice35
le 04/01/2012 à 11:13:02
Une bonne et heureuse année olivier

Laisser un commentaire

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.