Grandes Vacances & Petit Ecran

25/11/2012 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Hey hey hey !

 

Je sais que mon dernier message se terminait par " Promis je vous redonne des nouvelles très vite... Je suis en vacances, pas d'excuses...".
Je me suis rendu compte qu'être en vacances, c'est en soi une excuse ! :D

En effet après quelques jours à me traîner du lit au canapé, du canapé à la piscine et vice versa, ratiboisant frigo et placards pour ne pas sortir faire les courses, ce qui au passage conduit assez vite à des menus aussi improbables que lentilles au Kiri, j'ai quand même fini par me secouer un peu et passer en mode vacances un peu moins inactives.
Invité à droite et à gauche, j'ai pu profiter tranquillement de mes amis, enfin surtout de mes amiEs car à de rares exceptions près, les mecs étant tous au boulot, ce sont surtout ces dames que j'ai eu le plaisir de voir pendant les vacances. C'était tout à fait rafraîchissant de prendre le temps, de ne pas s'inquiéter de l'heure. Nous avons par exemple fait une matinée Scrabble avec Lydia et Muriel suivie d'un petit lunch bien sympa. Cela faisait un sacré bail que je n'avais pas fait une vraie partie de Scrabble, jeu que j'adore et Lydia partageant cet engouement nous nous étions promis à l'occasion de faire quelques parties. Muriel est venue se joindre au duo et nous avons fait ensemble une longue partie en mode "duplicate". Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de jouer en supprimer l'aspect hasardeux du tirage des lettres. De fait, chaque joueur a un plateau devant lui et un seul joueur pioche les lettres, tous les joueurs prenant les mêmes que le piocheur. Après réflexion, chacun annonce le maximum de points qu'il parvient à faire. On inscrit les points de chaque joueur, mais on pose sur le plateau le mot rapportant le plus de points. La plupart des clubs et tournois utilisent ce mode qui, comme dit plus haut, supprime le facteur chance, seule la capacité à former des mots et à les placer avantageusement étant alors récompensée. Bon clairement Muriel nous a mis la pâtée en finissant avec près de 100 points devant tout le monde et ça suppose bien entendu une revanche à venir !
Je suis aussi allé déjeuner chez Nadine et Guilhem, ce dernier étant enfin rentré après un long séjour professionnel en France. Comme ils étaient partis pour le weekend, nous avions convenu de déjeuner ensemble le dimanche midi tout en disant que l'on se reconfirmait le jour à leur retour. Le dimanche matin, n'ayant pas de nouvelles, j'envoie un petit texto à Nadine pour lui demander si ça tient toujours ou si elle souhaite reporter. Pas de nouvelles... Vers 11h30, toujours sans nouvelles du front, j'en déduit que l'on reportait à une date ultérieure et renvoie un texto dans ce sens avant d'aller faire quelques brasses coulées dans la piscine. Après une entrée par étape (l'eau commence à être fraîche !) je nage un peu et j'entends le téléphone qui sonne. Comme c'est sûrement un fournisseur, je laisse sonner. Rappel aussitôt après, une fois, deux fois, dix fois... Là je me dis que c'est le boulot et que ça doit être urgent pour canarder comme ça ! Je me précipite donc dans le salon, un peu dégoulinant... Oh Nadine !   :D
Bon, malentendu... Le repas est quasi prêt, pour elle l'invitation était confirmée et ils m'attendent dans 10 minutes :D
Sauf que là je suis ne suis vraiment pas très habillé, pas très sec, et qui plus est à 45 minutes de voiture de chez eux :p
Bref suis arrivé à deux heures de l'après-midi, ce qui ne nous a pas empêché de bien rire de notre malentendu, de faire un excellent déjeuner dans le jardin, sous une mini pergola coincée entre la plage et la piscine.... Trop duuuur les vacances !
Après ce moment de délice, un autre, café chez la voisine ! ^^ En effet, Brigitte, habite presque en face de Nadine et Guilhem et depuis le temps que l'on parlait de boire un café chez elle, c'est fait ! Du coup je suis rentré à la maison relativement tard mais en ayant passé une bien bonne journée.

J'ai aussi  profité de ces vacances pour démarrer les cours de chant avec Naila, chanteuse lyrique et très enceinte de son état qui animait notre joyeuse chorale l'an passé. L'heure de cours se divise en deux parties : exercice voix respiration pendant laquelle s'enchaînent les montées de gamme sur les mmmhhhhhhhlalélilolou et sur des hi-hi-hi-hi fortement expirés quand je ne souffle pas dans une paille ou pousse des petits rires aigus un peu hystériques... Entre le déblocage de mes résonateurs et l'activation de ma respiration basse par les muscles pelviens, j'en apprends des choses sur mon corps ! Par exemple je respire avec mon dos maintenant quand je chante, si si je vous promet. Bon je frime un peu mais je vous assure que ce n'est pas si simple de passer de "je comprends le concept" à "je mets tout en application quand je chante". Il faut combattre des années d'habitudes, mauvaises pour la plupart, et c'est assez balaise de "rééduquer" des mécanismes tels que la respiration. En même temps, en quelques leçons, on a déjà réussi à débloquer des sons que je n'étais pas du tout capable de produire jusque là et de tenir des notes dans les aigus que je n'aurais pas crues à ma portée.
Inutile de dire que c'est plus que motivant... La deuxième partie est un peu plus axée sur le chant, tout en mobilisant l'ensemble des techniques apprises dans la première ! Nous travaillons le Salve Regina de Pergolesi (très beau au demeurant !), enfin je dis nous travaillons... Comme je ne lis pas les notes, je dois apprendre à l'oreille donc j'en suis à la première phrase hein  ^^ Nous avons aussi un duo "Amigos para siempre" qui était l'hymne des jeux olympiques de Barcelone en 1992 qui est un peu plus accessible mais pas du tout aussi facile que j'ai l'ai cru un instant à la première écoute !
Bref c'est parti pour un cours par semaine chaque dimanche soir et même si Naila est un professeur exigeant, on rigole pas mal entre nos grimaces et mes couacs et cette heure est à la fois faite d'efforts mais aussi de détente.

La deuxième semaine des vacances a continué sur le même mode, j'ai travaillé le mercredi car nous avions de la visite de France, plusieurs responsables de l'affiliation Casino ayant fait le déplacement, c'eut été dommage de les manquer. Jeudi soir, invités à la maison : Nadine et Guilhem ainsi que Valérie et Philippe. Frappé du syndrome maternel de ma famille (le "yen-aura-jamais-assez" !) j'ai prévu pour 5 convives entrée, plat dont 2 kg de boeuf,  plateau de fromages, 3 desserts... Heureusement la raison a repris le dessus et j'ai sabré l'entrée et les cochonneries de l'apéro pour être sûr qu'on se concentre sur l'essentiel :D
Au menu donc, filet de b½uf caramélisé au Teryaki, fondue de poireaux et flageolets, plateau de fromage, mousse au marrons, tarte au citron et moelleux au chocolat crème anglaise... Nous avons passé une excellente soirée qui valait bien ces efforts culinaires !

Forcément les vacances sont aussi l'occasion de lire pas mal, de regarder la télé un peu plus que d'habitude, de rattraper son retard au cinéma. J'ai fait tout ça ! Le nouveau James Bond m'a bien plu. Moins de flegme et d'humour British, plus d'action et un peu de noirceur, un héros qui loin de survoler la mêlée des méchants avec un brushing impeccable se retrouve réellement en danger ... Pas mal du tout !
Côté télé, c'est moins rose ! J'adore les séries et je me suis donc enfilé les deux saisons de Rome que je ne connaissais pas, Life, Burn Notice, NCIS, Lie to Me, Mentalist etc. J'ai aussi pas mal zappé entre deux histoire de voir un peu ce qu'on nous propose. Sans tomber dans les vieux poncifs, je dirais qu'il y a vraiment à boire et à manger dans notre boîte magique...
Côté jolies choses, j'ai adoré la Parenthèse inattendue de Frédéric Lopez. Réunir Shy'm, Michèle Bernier et Alain Bernard, autrement dit une chanteuse dans le vent, une actrice comique un peu brute de décoffrage et un nageur olympique un rien réservé pour un weekend à la campagne, ça ne paraissait pas gagné d'avance hein... Mais comme toujours, la magie Lopez opère et ça a vraiment été un joli moment de télé à mes yeux. C'est à vous et C'est dans l'air sur France 5 remportent toujours mes suffrages.
Le plus difficile, c'est le matin... On zappe entre dessins animés pour gamins sous champignons hallucinogènes ou téléachat pour ménagère en pleine crise maniaco-dépressive. La pauvre se retrouve tiraillée entre l'envie d'avoir une belle poitrine sans que l'on puisse voir sous soutien-gorge, même avec les vêtements les plus moulants, le besoin de posséder la mandoline magique et ses 155 accessoires qui taille les carottes en tire bouchon en deux temps trois mouvements et l'urgence de passer au nettoyage vapeur pour les sols et toutes les surfaces qui le permettent... Ils sont tellement forts que parfois, sur deux chaines concurrentes ils vendaient le même produit au même moment ! ^^
La fin de matinée est consensuellement consacrée au jeux en tout genres. Les insubmersibles : Motus, jeu de mots et de boules dont les participants ont toujours l'air parfaitement tétanisés, les Z'amours avec l'insupportable Tex dont l'humour léger comme une clé de 12 massacre avec efficacité le peu d'intérêt d'un concept usé jusqu'à la corde. Et puis il y a les nouveaux, les récents auxquels il faut s'atteler quelques jours pour bien comprendre comment ça fonctionne. Bon j'avoue, je ne suis pas client de jeux télévisés et j'ai du coup assez peu d'indulgence pour le genre en général. On enchaîne ensuite avec une déferlante de publicités. Météo - pub - programme court à la noix - pub - preview du programme de soirée - pub - journal - pub etc... l'overdose totale !
D'autant qu'il faut voir ce qu'ils nous balancent côté pub... On voit que le public est ciblé ! Le matin c'est haro sur les seniors : ça va de la pâte adhésive pour dentier au monte escaliers électrique en passant par l'appareil pour entrer et sortir de la baignoire et la convention obsèques ! Vers midi, le public devient familial. On range les vieux et on nous sort le panel large. Les enfants, noël approche et on va se coltiner les pubs Mattel, Hasbro et autres faiseurs de jouets qui ont un mois pour réaliser 30 à 50% de leur chiffre d'affaires selon les secteurs donc bon... Les ados ne sont pas en reste avec les jeux vidéos, les fast food etc. Les jeunes adultes basculent dans le Njut, mot suédois improbable qui désigne un pétage de plomb généralisé (au passage j'adore la série... Leurs créatifs sont vraiment bon chez Ikétruc). Tiens saviez-vous que Njut en suédois ça veut dire "jouir" ? Tout un programme hein ! Mais les adultes ont aussi leurs problèmes... Quand ils ont fini de péter les plombs dans des appartements aussi géants que bariolés, en compagnie d'amis totalement frapadingues, ils retrouvent leurs histoires d'assurances, de voitures, de machines à laver pleines de calcaire, de remontées acides, leurs migraines à combattre, leurs mycoses vaginales dont la madame dit qu'il ne faut plus avoir honte... Bon honte peut-être pas mais un peu de pudeur n'a jamais tué le chaland, surtout à l'heure du déjeuner et plus ça va moins on en a de la pudeur !
Moi déjà tout petit je savais que grâce à la sphaigne on pouvait absorber même les flux les plus abondants, qu'avec Tampax, on pouvait aller à la mer, à la montagne, à la piscine et faire du cheval... D'ailleurs je me demandais pourquoi stait réservé aux filles ! Moi aussi je voulais faire tout ça :D Heureusement dans le torrent de gadoue publicitaire qui dévale l'écran menaçant nos assiettes, on aperçoit quelques perles qui nous font irrésistiblement sourire. Certains constructeurs automobile sont assez en forme en ce moment... Contrex réitère son brulage de calorie sexy pour dames et j'avoue que c'est léger, mignon et bien trouvé.
A l'heure du déjeuner vient le sacro-saint journal télévisé. Je zappe dans 90% des cas car entre la première partie dans laquelle on ressasse les mauvaises nouvelles et la secondes dans laquelle on nous fait découvrir soit une charmante province, soit un métier en voie d'extinction qui contraste assez violemment avec le début du journal, j'ai un peu de mal. Je préfère l'info synthétique et j'approfondis ensuite les sujets qui m'intéressent. Après le journal, ça se corse ! La ménagère est devant son poste et on nous envoie les feuilletons fleuves à l'eau de rose façon "Amour, Gloire et Beauté", "Des jours et des vies"  ou autres du même acabit. Ces feuilletons sont faciles à reconnaître : ton mélodramatique, tournage exclusivement en intérieur, personnages tellement factices qu'ils ne sont absolument pas crédibles et je ne parle pas du "jeu" des acteurs :D Sinon sur M6, vous avez un film du genre "comédie sociale". Quand le film est allemand, c'est pas trop mauvais. Téléfilm correct avec une histoire gentillette, pas mal de guimauve et un soupçon d'intrigue mais on va dire que les deux que j'ai vu étaient honnêtes. Sinon vous avez les même en version Made in USA. Alors là ça dépasse tout ce qu'on peut imaginer... ça commence bien, gentille famille heureuse avec trois enfants, papa travaille, maman fait des cookies. Soudain à la visite médicale de l'école on découvre que le petit dernier est atteint d'une maladie incurable et qu'il ne lui reste que 3 mois à vivre, et là... C'est le drame ! La s½ur aînée déjà fragile bascule dans la drogue et s'enfuit de la maison... Le père essaye de la rattraper mais il est percuté par un camion et se retrouve en état de coma dépassé. La mère sans ressource se fait alors exproprier par son propriétaire dont elle avait refusé les avances. Au bout d'une heure et demi de mélo dégoulinant, tout le monde est mort, sauf le cadet qui grâce au génie de la médecine américaine et sauvé in extrémis et va vivre avec sa tante qui avait perdu son fils quand il avait trois ans et qui reprend goût à la vie grâce à ça.... Bon.... Après 18 paquets de mouchoirs, on se sent forcément plus léger... Du côté des glandes lacrymales !
La suite de l'après-midi est très variée selon les chaînes. Cela va du feuilleton improbable au reportage passionnant. Globalement, les chaines du groupe France Télévision et Arte sortent un peu leur épingle du jeu. Non pas que tout ce qu'ils proposent me passionne mais l'offre est variée, intéressante et accessible, même sur Arte qui est sorti de son créneau un peu élitiste et propose un paquet d'émission passionnantes pas forcément réservées aux têtes d'ampoules :D
Au fond de la cuve, W9, NRJ12 et autres chaines tendance racolage de spectateurs tablent sur nos plus bas instincts pour nous scotcher et vendre leurs écrans de publicité. Même si j'aime bien la télé-réalité associée à la chanson, à la musique voire à la danse, en dehors de ça je suis assez peu client. Là j'ai découvert quelques fleurons du genre : "les chtis à Mykonos". Apparemment c'est une séquelle d'une première saison "Les chtis à Ibiza". Le concept ? On prend une dizaine de jeunes à la plastique relativement agréable mais à l'accent incontestable local dans le triangle Lille - Roubaix - Tourcoing; ils sont tous barman, gogo danseuse, hôtesse dans un restaurant etc. On les transporte à Mykonos dans une villa dans laquelle ils vont vivre pendant plusieurs semaines et on les observe au quotidien. Histoire de corser l'affaire, ils doivent parfois travailler quelques jours ici ou là, plutôt dans les milieux de la fête bien entendu.
Accrochez-vous c'est corsé ! Globalement, il n'y en a pas un seul qui parle le français correctement. Dans le générique déjà, une blonde qui donne le vertige quand on la regarde dans les yeux tant le vide est insondable derrière, nous explique à l'aéroport de Lille que c'est la "première fois qu'elle voit un avion en vrai sauf à la télé"... J'essayerais bien de la convaincre que c'est un paradoxe mais je crains que sa maîtrise ne dépasse difficilement les mots de 3 syllabes donc bon... L'un des protagoniste dont l'accent chti est une caricature à lui tout seul remplace tous les sons "S" par le son "CH". Pour lui Jésus avait des chtigmates, il se baigne dans une pichine et "chon shampoing pour cheveux checs est chuper"... Maman, au secours ! Bref j'ai suivi un épisode entier, pensant qu'une quelconque morale allait sourdre du marigot mais non hein... Rien de rien... Annonce de la chaîne : après les chtis à Mykonos, ils lancent les marseillais à Miami. J'ai peur. Dans le même esprit, une chaine concurrente diffuse "L'île des vérités"... Bon là j'ai tenu que 5 minutes, je ne peux pas raconter. Je sais juste que Brenda a ouvertement dragué Brandon, Serena l'a même vue lui caresser le ventre donc c'est bien une preuve etc. etc.
Soyons clair, je ne me pose certainement pas en juge et chacun est bien libre de regarder ce qu'il veut ! Tout ce que je regarde n'a pas franchement de quoi émouvoir un intello de niveau basique et je n'ai aucun souci avec ça. Cela dit, ce type de programme reste un mystère. Alors vous me direz que ce blog c'est aussi un peu de "l'écriture-réalité", pas de caméra mais un clavier et je vous raconte un peu ma vie (Mode RTL - Raconte Ta Life - comme diraient les enfants ^^). C'est sûr, mais je crois, j'espère, que ce qui vous amène ici, ce n'est pas tant les grandes aventures que je vis chaque jour, que la façon que j'ai de les raconter. Mon objectif est avant tout de vous faire sourire au détour d'une ligne, d'un mot, d'une image. Mais les programmes de ce type, dans lesquels tous ces gens probablement fort sympathiques, n'ont rien à dire, ni à montrer se retrouvent manipulés par une équipe de production comme des rats de laboratoire par des scientifiques. Si ce n'est que la science cherche...

En fin d'après-midi début de soirée, on trouve plusieurs émissions sensées prendre du recul sur la télé et commenter ce que l'on y voit, ce qu'elle font avec plus ou moins de bonheur à vrai dire, des divertissements, des jeux... C'est l'heure où je bascule sur France 5 car je suis un inconditionnel de deux émissions qui ont la bonne idée de s'y enchaîner : C'est dans l'air et C'est à vous.
C'est dans l'air est une émission de débat, animée par Yves Calvi. Discussion souvent animée, sans jamais basculer dans le pugilat, la direction du débat par l'animateur est vive et efficace. Il sait parfaitement relancer, recentrer, limiter les digressions et faire tourner la parole. Les participants sont généralement bons débatteurs, aux positions tranchées mais respectueux de leurs interlocuteurs. C'est une des émissions grâce auxquelles j'apprends tout un tas de choses et je l'aime beaucoup. Ensuite viens C'est à vous, animée par la lumineuse Alessandra Sublet. J'aime tout, le concept, le décor, le ton. L'animatrice est sérieuse, sans se prendre au sérieux, tout ce que j'aime. De la simplicité, beaucoup de plaisir manifestement, tant pour les invités d'être là que pour l'équipe de travailler ensemble. Bref un Must !
Ensuite arrive l'heure du sacro-saint 20h que je zappe pour les même raison que je zappe le 13h. Je regarde les Scènes de Ménage qui occupent parfaitement le créneau comme l'avaient fait en leur temps Caméra Café, Kamelot ou Un gars une fille. Après une bonne tranche de météo- pub - programme court - pub - programme de la soirée - pub, on est partis pour la soirée.
Les films se font rares, sauf sur les chaines spécialisées et la majorité des chaines n'en proposent pas plus d'un par semaine. Les autres soirs sont nourris de téléfilms, séries, émissions ou divertissements. Pour être honnête, le format série me va plutôt bien car avec 2 heures de décalage avec la France, le premier épisode commence vers 22h50 et me voilà cuit avant le second que généralement j'enregistre. Un film de cinéma finit du coup vers 00h30-1h00 ce qui vu l'heure à laquelle je me lève n'est pas très raisonnable !

Bref la télé reste indéniablement un outil fabuleux de divertissement, d'ouverture sur le monde et propose un grand choix d'émissions passionnantes. Mais on ne peut contester qu'elle charrie aussi un bon paquet de nanards qui trouvent étonnamment leur public, le tout c'est donc de ne pas subir et de rester maître de ce que l'on regarde, ce qui j'en conviens, après certaines loooooongues journées de boulot est déjà un combat en soi ! ^^

 

Hop je me suis un peu laissé emporter par l'enthousiasme et j'ai pas fait court cette semaine...

Désolé

 

La bise

Olivier

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par dobblek
le 03/12/2012 à 12:38:43
hallo meine liebste zitoune,
quelle rigolade de lire ton analyse de la tv! J'ai adoré, surtout que quand je bosse de la maison j'ai en general la TV en bruitage de fond et ton analyse correspond á mon ressenti. Je t'admire pour avoir apparement tenu 1 episode des chti én Grece , moi je n'ai jamais reussi á tenir plus que 2 minutes avant de zapper sur la prochaine chaine, les marseillais je n'ai jamais laissé le temps a la tv d'afficher ne serait-ce qu'une seconde sur l'ecran, de peur que ca ne pete les diodes... Bref je suis contente de lire que tes vacances etaient entre repos et regeneration avec les amis, c'est encore une des recettes qui te reussi le mieux je crois, tout comme pour moi.Bientot la visite de la grande chris, ca promet aussi des divertissements ! embrasse-la bien pour moi steup.
chez nous tout boume (j'adore l'expression echappée des années 80!) entre l'ane (bidule) qui á un calendrier surbooké pour des actions st nicolas dans le sundgau entier, et le cheval (mirabelle) qui protège l'âne face aux nouveaux pensionnaires equin qui se croient obligé d'initier une guerre d'influance histoire de mettre au clair qui fait quoi sur les prairies.... bref nous sommes bien occupés et ca nous plait beaucoup.
ca nous plairait aussi beaucoup de te revoire en pleine forme, je dis toujours ca sans jamais prender de billet d'avion.... attention ca pourrait changer!
bises tout plein á toi! Tu me manques, j'aimerai bien entendre ces notes que tu tiens de mieux en mieux...
Dobblek

Laisser un commentaire

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.