Shit in Bahrain & Merde in France

22/09/2011 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Coucou la France !

 

Déjà une semaine dans la nouvelle maison ! La cohabitation avec les fourmis s'organise. Elles ont compris que dedans c'est chez moi et dehors c'est chez elles. Un peu de vinaigre blanc sur les seuils de portes et de fenêtres et un peu de climatisation dans la maison, on est passé d'une bonne trentaine dans le couloir le soir à une égarée. La seule qui ne comprend pas c'est la maid qui s'obstine à laver le vinaigre, à cause de l'odeur un peu forte (de l'extérieur !). Maintenant que les fourmis sont parties, c'est ma maid qu'il va falloir former. Elle a gentiment voulu aider en déballant quelques cartons. Dans l'ancienne maison, les chambres étaient en haut. Il n'y avait qu'une chambre à coucher en bas, assez petite et du coup pour éviter à Jackline (ma maid) de monter et descendre les escaliers à tout bout de champ, je l'avais transformé en buanderie, dressing, lieu de séchage pour le linge. Elle y faisait son repassage etc. Maintenant, j'ai un dressing dans ma chambre, dans lequel elle a rangé toutes les serviettes éponges alors qu'elle a consciencieusement porté mes vêtements dans l'armoire d'une des chambres d'amis...  Va comprendre Charles !
Comme j'avais des invités vendredi, j'ai déballé les DVD, histoire de pas avoir des étagères vides. Près de 600 DVD à trier par ordre alphabétique mine de rien... c'est du boulot :p Côté cartons, ils ne reste plus que ceux contenant les choses dont on se sert une fois tous les tremblement de terre : la plastifieuse à documents, l'appareil à mettre sous vide, le sèche-cheveux (comme dirait ma fille : "on se demande pourquoi t'as des trucs comme ça avec tes trois poils sur le caillou"   >_< Moi aussi je t'aime ma chérie :p). Bref il me reste une semaine pour finir avant l'arrivée de ladite fille et j'aimerais que tout soit nickel puisque les visiteurs français vont s'enchaîner pendant tout le mois d'octobre.

Jeudi soir j'étais invité chez Véronique et Nicolas, soirée barbecue dans le jardin avec Lydia, Éric et leurs enfants. Si je n'aime toujours pas Amwaj, ni dans l'esprit de l'endroit (genre de lieu clos "réservé" aux expatriés, de préférence occidentaux), ni dans sa réalité (tout est super artificiel), je dois avouer que Véronique et Nicolas habitent avec leurs enfants une fort jolie maison. Nous avons passé comme d'habitude une excellente soirée, très bien mangé et beaucoup ri ce qui tu en conviendras ami lecteur est une parfaite façon d'entamer le weekend !
Vendredi j'avais convié plein de gens à un goûter. Comme je sortais le jeudi soir, je ne me sentais pas d'attaque pour préparer un dîner ou un déjeuner. Du coup je me suis levé tôt vendredi pour préparer les réjouissance de l'après midi : pana cotta et coulis de framboise, crumble aux pommes, marbré au chocolat, salade de fruits frais. De 14, nous sommes passés à 12, puis à 10, j'ai donc annulé la tarte aux poires qui devait rejoindre la troupe :D
Suite à de grosses manifestations, la police était présente en masse sur les route et dans les rues de Manama. Les troubles ont commencé comme d'habitude vers 15h30, après la grande prière. Plusieurs routes et accès ont été bloqués et du coup certains ont eu un peu de mal à arriver. Les opposants manifestent contre les élections, auxquelles ils n'ont pas présenté de candidats et qu'ils appellent à boycotter... D'un côté ils demandent plus de démocratie, de l'autre ils rejettent son expression la plus aboutie : le suffrage universel... Ce qui me gêne le plus, c'est qu'ils veulent empêcher les gens d'aller voter... Au temps pour les défenseurs de la démocratie et de la liberté d'expression :(
Bref une fois le goûter fini, on a fini par commander une pizza avec ceux qui habitaient les quartiers les plus compliqués mais tout le monde a fini par rentrer chez soi sain et sauf, même si pour certains, il a fallu palabrer avec les policiers sur les barrages pour accéder chez eux !
Nous avons d'ailleurs fermé le magasin vers 20h, tous ses accès étant bloqués. Nous verrons ce que donnera ce samedi, jour de démarrage des élections...

Bon sinon chez vous comment ça va ?
Ça y est vous avez récupéré notre DSK national ?  J'ai vu l'avocat de Tristane Banon à plusieurs reprise à la télévision et je ne porte aucun jugement sur le fond de l'affaire mais grands dieux que ce type est puant de suffisance !! Il se délecte de sa propre importance (totalement supposée), parle avec une affectation et une gravité totalement surjouées, prend clairement les journalistes pour des bachi-bouzouks analphabètes... Il est tout simplement sidérant ! Si quelqu'un pouvait lui rappeler que quand la caméra s'éteint, il est juste un type comme tout le monde, ça décongestionnerait peut-être tout ce qu'il a d'enflé ! A côté de ça, je vois Anne Sinclair, pudique et digne dans son remake d'Hillary Clinton de femme trompée sinon trahie qui contre vents et marées "stands by her man". Parce que disons-le nous... en général la femme amoureuse, bafouée par son mari est perçue un peu comme la "brave" épouse, dans l'acception la plus négative de l'adjectif, qui a avalé ses couleuvres en fermant les yeux, les oreilles, les narines. On pense : "la pauvre; il se sert d'elle, elle ne voit rien ou fait semblant de ne rien voir, l'amour rend aveugle voire même idiot". Impossible de penser cela d'Anne ! (Pardon Mme Sinclair pour cette familiarité :o)
Elle est tout sauf simplette, elle est tout sauf aveugle, elle est tout sauf mal informée. Donc elle ne sait peut-être pas tout mais elle sait, elle ferme les yeux alors ? Je n'y crois pas plus, je ne la vois pas en victime, immolée volontaire sur l'autel matrimonial et vouée à une semi dépression permanente du fait des affres du mariage à sens unique... C'est une femme amoureuse, pragmatique, intelligente, ambitieuse... Les féministes du monde entier ont beau la montrer comme une traitresse, je trouve personnellement sont attitude particulièrement belle. De montrer qu'aimer peut être difficile et en même temps qu'on se tient la main dans les épreuves, qu'on ne se rue pas chez l'avocat à la première trace de rouge sur un col, qu'on avance ensemble quoi qu'ait pu faire l'autre. On s'aime on se tient on se soutient. Certes je n'ai aucune admiration pour le comportement de DSK et même si comme d'habitude, je ne me permettrais certainement pas de juger mon prochain, je fais partie de ceux qui pensent que mettre sa morale avec son alliance dans la poche arrière d'un pantalon bien prompt à tomber sur les chevilles le temps d'un cinq à sept n'a rien d'admirable. Je veux bien que la chair fut faible, mais nous ne sommes pas faits que de chair ! Mais encore une fois, ceci vaut pour moi et je ne cherche nullement à être le prosélyte de mes religions personnelles ! :D
Pendant que DSK se débat au milieu de toutes ces femmes bafouées ou supposées telles, Martine est à la Une de Libé avec un maquillage limite rencontre du 3ème type, Marine visite Rungis pour parler à la "France qui se lève tôt" accusant Nicolas de parler plutôt "à la France qui se couche tard" (je me demande de qui elle tient son sens de la petite phrase assassine :p), les deux François croient fermement qu'ils seront président, Jean-Luc fait cuire des merguez à la fête de l'huma., les futures ex-femmes de hauts fonctionnaires en déballant leur linge sale retrouvent des valises de billets et Nicolas tente de sauver dans l'ordre, la France, l'Europe et la Palestine. Heureusement qu'il y a le rugby, sinon on aurait presque le moral dans les chaussettes ! J'espère que la soi-disant "équipe B" stigmatisée par la presse néo-zélandaise va mettre la pâtée grave aux All Blacks histoire de botoxer notre chauvinisme et de montrer à ces forts en gueule que même l'équipe B ils ne la passent pas :D
On verra bien ! En même temps, pour avoir vu quelques uns des joueurs sélectionnés pour le match de samedi, lors d'interviews, ils sont un peu froissés du traitement médiatique dont ils font l'objet et réagissent très sainement en disant "ah ils nous prennent pour l'équipe B ? Hé beng* on va leur montrer ce qu'elle sait faire l'équipe B"... Sérieux, quelle idée d'aller froisser l'égo d'un troupeau de montagnes de muscles entraîné depuis l'enfance à se friter... Sont fous ces néo-zélandais !

 * Hé beng = Hé ben avé l'assent du sud-ouesteu :D

 

Hop la bise

 

Olivier

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Sophie
le 24/09/2011 à 13:22:32
Bonjour Olivier,
Je viens de lire ton aventure de déménagement et effectivement, tu auras un peu de formation à donner à ta maid. Mais bon, que serait notre vie d'expat sans ces petites touches de réalité, n'est-ce pas?!!! ha! ha! ha!
À bientôt!
Sophie

Laisser un commentaire

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.