Sport automobile & Météo France

01/12/2010 - Pays : Bahreïn - Imprimer ce message

Conduire à Bahreïn n’est pas une mince affaire ! On ne dirait pas comme ça, mais le doux bahreïni, d’ordinaire si placide et zen se transforme en psychopathe survolté dès qu’il est derrière un volant. Tout commence au feu rouge. Ici, comme en Allemagne par exemple, les feux passent du rouge à l’orange puis au vert. Le conducteur, d’après le code de la route n’est pas sensé démarrer avant que le feu ne soit vert. Grand bien lui fasse… Le feu est à peine passé du rouge à l’orange que déjà le conducteur qui te suit te klaxonne. Tout de suite moi ça me tend les nerfs… D’ailleurs le premier arrêté au feu rouge va bien souvent passer au rouge s’il n’y a pas de voitures au carrefour. C’est particulièrement vrai aux feux pour piétons qui sont déclenchés à la demande. Si tu es piéton, ce n’est pas parce que c’est vert que tu peux y aller sans risque hein…

Ensuite ça continue sur les 2x2 voies. Aux heures de pointe, il y a des embouteillages, comme dans toutes les capitales du monde. Rien de dramatique mais les ralentissements habituels. Là, le sport national c’est le slalom entre les files. Pas de clignotant (ben oui pourquoi faire), on force ostensiblement le passage façon « si tu me laisses pas passer je t’emboutis » ou alors, les possesseurs de 4x4 sortent de la route et foncent sur le bas côté en remontant l’embouteillage pour se réinsérer dans la circulation quand ils ne peuvent plus faire autrement. Là encore ils forcent le passage sans aucune considération pour les autres. Pareil c’est assez pénible…
Le pire je pense c’est lorsque tu sors de l’autoroute, il y a par exemple 3 voies qui aboutissent sur un rond-point. En toute logique, tu serres à droite pour tourner à droite, au milieu pour aller tout droit et tu te mets à gauche pour faire le tour du rond-point et sortir à gauche. Sauf que… la file de droite est la plus encombrée. Donc forcément, une tripotée d’analphabètes du volant assortis du QI de leur sapin désodorisant à la vanille remontent toute la file et se rabattent juste au dernier moment coupant la route à tout le monde… M’en fiche, c’est MA route !
Ajoutez à cela le stationnement DANS les ronds-points, les arrêts en double, triple ou quadruple file juste devant les cold stores ou les snacks, hop coup de klaxon, quelqu’un sort de la boutique vient prendre ta commande, te rapporte ce que tu voulais et encaisse…. Tu as bloqué 25 voitures pendant 10 minutes mais tu n’es même pas gêné… et tu redémarres avec l’air sûr de toi du type qui a sa conscience pour lui.

Autre grand bonheur, les piétons et cyclistes. La semaine dernière, j’ai failli emplâtrer deux indiens qui traversaient l’autoroute (une 2x4 voies excusez du peu !) à pied en portant une plaque de placoplâtre de 3x2m, le tout en courant avec des tongs au pieds bien sûr… On a beau croire en la réincarnation, une fois « steack-hachéisé » avec du placoplâtre ça limite un tout petit peu les perspective côté métempsychose hein >_< Bref tous ces gens sur la route sont des grands malades…

Ah j’oubliais les femmes ! Parce qu’en France, malgré ce qu’en disent les campagnes de pub et les assurances, elles conduisent comme des savates, même si elles provoquent moins d’accident. Ici 80% des femmes conduisent avec le portable rivé à l’oreille. Je vous passe donc les coup de volant, les changements de direction totalement imprévus les marches arrière sur l’autoroute parce qu’on a loupé la sortie tellement on rigolait avec Farida de la tête que faisait Mustapha au bureau quand Djamila lui a dit d’aller se faire cuire un œuf d’émeu… Bon je m’égare, toujours est-il qu’elles ajoutent au stress ambiant et en contribuent vraiment pas à ce qu’on se sente détendu au volant.

Autre spécimen, le saoudien en vadrouille. Bahreïn étant relié à l’Arabie Saoudite par un pont, le plus long pont maritime du monde soit dit au passage, 25 Km de long, des centaines de saoudiens déboulent chaque weekend pour faire la bringue à Bahreïn. Pour vous donner une idée de la qualité de conduite du saoudien moyen, les femmes n’ayant pas le droit de conduire, en cas de décès du chef de famille, l’aîné des fils hérite de plein droit de son permis de conduire… Même si ses jambes sont à peine assez longues pour toucher les pédales de leurs énormes voitures et s’il a encore une voix qui le qualifierait facilement pour les petits chanteurs à la croix de bois, sauf que je vois mal un musulman, saoudien de surcroît chanter « Jésus revient parmi les tiens » mais bon c’était juste pour le plaisir de l’image ! De plus, les saoudien dont la conduite est déjà plus que douteuse au naturel, profitent bien sûr de leur passage à Bahreïn pour jouir des petits plaisirs de la vie qui sont totalement verbotten chez eux. L’un d’entre eux consistant à s’enfiler des bières, du vin voire des alcools forts servis dans la plupart des hôtels ou en vente dans les « liquors store » que j’ai déjà évoqué plus tôt. Alors imaginez un type en longue robe blanche avec des savates et un ptit chiffon sur la tête, pas plus formé à la conduite que je ne suis tourneur fraiseur, ne serait-ce qu’avec 0.3g d’alcool dans un sang qui n’en voit d’habitude pas une goutte… je vous laisse calculer les probabilités d’accident, et à les voir slalomer au sens propre du terme sur l’autoroute, pas la peine de prendre la calculatrice hein ! Ce sont des fous dangereux !!! Le pire c’est qu’on ne peut même pas leur vendre le concept de capitaine de soirée (Sam, c’est celui qui boit pas !) parce qu’étant musulmans, ils ne sont pas sensés boire d’alcool, c’est haram… On n’en sort pas quoi…

Un mois de ce régime et j’étais à la limite de l’hystérie ! Moi qui en France ne dépasse jamais la limite de vitesse, m’arrête au passage piéton ou aux intersections pour laisser passer les autres toussa… Je conduis pépère quoi … On n’est jamais à 3 minutes dans la vie et si on est parti en retard, on arrivera en retard ! C’est pas pendant le trajet qu’on rattrape le retard pris avant de démarrer ! Là au bout d’un moment je me suis rendu compte que je collais au derrière des autres voiture pour empêcher les andouilles de me passer devant, que je roulais super vite juste par mimétisme et que du coup mes 20-30 minutes de route à raison de 4 fois par jour me branchaient sur du 220 volts et finissaient par me rendre totalement maboul. Prise de conscience  Action ! J’ai changé mon autoradio pourri sur lequel je ne pouvais écouter que de la techno ou les infos (tu parles d’un calmant >_<) pour un truc plus moderne grâce auquel je peux choisir ma musique. Et puis j’ai levé le pied et décidé que je conduisais à MA manière et que je laissais les autres conduire à la leur. Comme ça pas de stress, pour moi en tout cas :D Et s’il klaxonne au feu à peine orange ? Hé ben il attendra qu’il soit vert et « pis c’est tout ! » comme disait l’autre….

Sinon, c’est l’hiver maintenant… On supporte un gilet fin le soir quand on mange dehors. Il fait une 20aine de degrés la nuit pour 25–30 la journée. Le soleil est omniprésent mais ses rayons obliques ne chauffent plus très fort et je ne verse même plus une petite goutte de sueur dans ma chaise longue sous le soleil de midi… Alors qu’en été, rien que de sortir, je suis une vraie fontaine :D Bref on voit les infos et on ne se plaint pas de notre sort… Entre la neige, le verglas et les alertes oranges dans tous les sens on voit bien que la fin de l’automne en France frappe fort ! Vitamines, magnésium et courage à tous ! La bise

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Olivier KRAFT Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.